noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > ASIE > Singapour 2019









Singapour
UNE CITE, UN ETAT




Voyage dans l'espace par Sandrine
_________________________


Ville pays, ville sur ile,  ville verte, ville moderne, ville surprenante !!!
Arrivés en bus en plein centre, nous ne sommes qu'à quelques mètres du quartier où nous avons réservé notre "capsule" de l'espace. Sérieux, on s'est dit que c'était la ville idéale pour essayer ces hôtels modernes, nés du manque d'espace dans les villes japonaises. Trop drôle ! On se croirait dans un vaisseau spatial, les cabines sont côte à côte et sur 2 étages, lumière d'ambiance bleue,
blanc, rose réglable à l'intérieur avec miroir et écran plat. Petit mais très confortable.
Bon, 3 jours pour découvrir la planète Singapour, il y a de quoi visiter. Nous avons commencé par le musée national qui retrace l'histoire de cette petite ile état, prospère et dans l'ère du temps. Depuis les premiers pêcheurs, le village a fait un bon démographique et du développement avec la colonisation hollandaise et britannique jusqu'à devenir un comptoir commercial anglais. Puis le musée témoigne des années extrêmement noires avec l'invasion japonaise (lien avec de la seconde guerre mondiale et la bombe d'Hiroshima) intéressant de voir l'histoire depuis un autre angle. Ce n'est qu'en 1965 que Singapour est indépendante. Elle a ensuite profité des évolutions technologiques (la tv, la radio) pour devenir le 4ème dragon asiatique puis un pôle d'attraction bancaire.

Comme Monaco, la ville grignote du terrain sur la mer, est né l'incontournable Marina bay, son jardin aux super trees de fer au pied de l'immense hôtel Marina Sand en forme de bateau (houlala incroyablement impression ! On vous racontera plus loin). Dans le jardin se trouvent des serres de préservation de la variété végétale. Dans la "cloud forest", il y a carrément une cascade de 30 mètres, le long d'une montagne reproduisant le climat à 2000m d'altitude, (hey c'est pour ça qu'on a eu si froid !) elle est couverte de plantes et d'orchidées, nous sommes montés jusqu'au sommet, c'est magique comme un paradis. La serre "flower dome" est moins impressionnante avec pourtant 250 000 plantes rares (ou presque) du monde entier.  Vous avez déjà vu celle-ci qq part ?
Avant d'en sortir, il y a tout un parcours de prise de conscience de la pollution et de la nécessité de préserver notre planète. Singapour essaye d'effacer ses années d'industrie polluante.

Alors nous vous proposons une balade à pieds à travers une partie de l'histoire de Singapour. Tout commence dans le quartier colonial. Et il y a de quoi voir ! Bon, on retient surtout le Raffles hôtel, même s'il est en travaux, le bar est absolument à voir, on a fait un petit tour sans y boire le célèbre Sling cocktail, la file d'attente n'avait rien de désaltérant. Jusqu’au quartier des affaires dressé de building.
Heureusement la pause s'impose sur l'esplanade du Merlion (statue mi-lion mi-poisson), symbole de la ville. La vue est imprenable sur le marina Sand bay et le musée des technologies en forme de fleur de lotus (un petit côté Sydney!).

A l’instar de la Malaisie, Singapour malgré ses buildings et tous ses nouveaux quartiers, elle s'est arrêtée à temps dans la transformation de son visage et elle a gardé ses lieux typiques, nous avons beaucoup aimé le petit quartier musulman, rescapé des grands travaux de rénovation, entouré de building. On dirait un petit
village d'irréductibles aux bâtiments à un étage, serrés autour de la plus grande mosquée de la ville. Sous les arcades de la rue Arab, ambiance souk avec les magasins de tapis comme au bled et les terrasses des restaurants pakistanais, turc, ou indien musulman.
Encore un régal. Un peu plus loin, nous avons retrouvé tous les parfums de l'Inde autour de la rue Serangoon, le marché Pujat Tekka jusqu'à la maison arc en ciel aux façades ultra colorées.  L'occasion de manger les Chapati et de se baigner dans l'ambiance indienne avec ses temples et ses femmes bien portantes en sary. Par curiosité, nous nous sommes perdus dans l'immense méga supermarché Mustafa qui couvre au moins 200m de long et sur plusieurs étages, un vrai bazar indien ou on trouve de tout. En revanche le quartier chinois nous a fait fuir, trop Disneyland, ou alors il aurait fallu prendre les petites rues pour retrouver une vraie atmosphère.
Alors pour sortir un peu du centre, nous prenons le métro et un bus jusqu'au parc aux oiseaux, le Jurong bird park. Le plus vaste du monde quand même ! Volières immenses, immersion totale au milieu d'incroyables oiseaux tropicaux. On a eu chaud, extrêmement chaud, quelle moiteur ! Mais on oublie tout tellement nous sommes absorbés par la "chasse" aux photos des oiseaux, parce qu'il faut parfois les chercher, être patient, attendre qu'ils se montrent au milieu de l'abondante végétation, comme dans une forêt. Franchement un moment magique, au milieu de jungle, on aurait dit un paradis perdu. Une des volières abrite même une cascade de plusieurs mètres, une autre permet de marcher sur des passerelles en bois comme suspendues au-dessus de la canopée, pour voir les oiseaux de plus près.

 
De retour,  et un petit passage dans notre cabine de l'espace, nous enchainons pour une soirée bien animée au bar du Marina Bay ! D'abord spectacle son et lumière à l'américaine sur les arbres géants de fer, encore grandiose.
L'air de rien, nous avons pris l'ascenseur des clients de l'hôtel pour ne pas payer l'entrée. Et la fête continue ! Vue de dingue, ambiance musicale dj, un petit vent qui décoiffe. Et le top moment c'est quand les feux d'artifice ont éclaté à nos pieds, un cocktail de sling à la main. Vraiment, ce voyage finit en beauté, les étoiles plein les yeux. Nous nous sentons en grandes vacances, comme des ados qui découvrent un nouveau monde.



BlogNoscaps Singapour : Laissez vos commentaires
1 Commentaire

Lefevre
2019-05-19 10:29:38
Bravo pour ces belles photos Bisous



"Je suis un buveur occasionnel, le genre de type qui sort boire une bière et qui se réveille à Singapour avec une barbe."  
Citation de Raymond Chandler
@copyright noscapsaventures All rights reserved 2019
Retourner au contenu | Retourner au menu