noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

RECITS > AFRIQUE > Ethiopie 2019







Bienvenue À Addis Abeba
CAPITALE À 2500 M












La colline de Entoto
_______________________

Notre première journée avec Haimanote nous en met plein la vue. Nous avons la chance d'avoir notre ange gardien pour commencer notre séjour, nièce d'une amie éthiopienne de Fréjus, elle nous prend en charge avec énormément de gentillesse et de dévouement. Elle nous emmène dans la voiture de son cousin (système D pour un meilleur confort pour nous), on traverse la capitale et ses points principaux jusqu'au quartier excentré de Entoto, sur une colline, à 3200m d'altitude, couverte de forets d'eucalyptus avec une église orthodoxe éthiopienne au sommet. La route traverse des marchés, une vie
locale grouillante, faite d'énormément de gens à pieds et de mini-bus qui servent de taxis collectifs. Les files d'attente pour ceux-ci sont interminables ! C'est dimanche, et tout le monde se couvre d'une étole blanche, femmes et hommes pour l'église. Au milieu de la confusion, de la poussière et de la pollution soulevées par le trafic de véhicules, le blanc des tenues semblent immaculé comme par miracle. Nous sommes plongés dans l'ambiance comme dans un grand bain mais tout nous semble tellement différent, tellement beau que nous ne sommes même pas effrayés malgré les recommandations régulières d'Haimanote de faire attention à notre appareil, aux refus catégoriques de photos ou aux sollicitations des femmes et enfants. Entoto est connus pour sa vue sur toute la ville de Addis Abeba, ses femmes porteuses de fagots de bois de chauffe (encouragées et protégées par une association) et pour son église. Pour info même son entrée se négocie, de 400b nous sommes passés à 100b, et nous avons eu la chance d'assister à
des chants et danses de groupe de jeunes croyants dans le palais de l'église. Peu de touristes, nous nous sentons privilégiés de vivre ces moments là.

Repas chez l'habitant
______________________

Toutes ces découvertes nous ont ouverts l'appétit en encore une fois nous avons la chance d'être invités chez Anna sa cousine, repas traditionnel excellent et roboratif, à base d'injera (la galette de farine de tef) cloturé par la cérémonie du café. Elle commence par la graine de café couleur crème, qui est torréfiée, puis moulue, puis plongée dans l'eau bouillante. Une odeur parfumée se diffuse dans la pièce et le café nous laisse un gout velouté en bouche. Il ne reste plus qu'à savourer.
Escapade pour un Tej Bet
  _____________________________

 
L’environnement de notre hôtel n'ayant pas l'air des plus "soft", Haimanote nous laisse avec la recommandation de ne pas sortir à pieds le soir. ... c'est pourquoi comme des enfants terribles, dès la nuit tombée, la tentation étant trop forte de faire ce qui est interdit (et sur la confirmation de notre hôtel que nous pouvions sortir sans danger jusqu'à 22h) que nous sortons jusqu'à une adresse repérée dans le lonely pour boire du Tej Bet (vin de miel) à 10mn. C'est vrai que les trottoirs sont sombres et bien encombrés mais finalement nous nous sentons anonymes dans l'obscurité et c'est sans crainte que nous découvrons le Topia, bien illuminé et propre. Le Tej est servi dans des fioles de chimiste, et il est dégusté avec 1/2kilo de viande crue ou risolée. Trop contents de notre escapade. L’Éthiopie s'annonce vraiment bien et toutes mes craintes se sont envolées (sachant bien sûr qu'il faut rester toutefois prudent). La suite de l'histoire nous le dira ....
 
Quartier du Merkato
_____________________

 
C’est le plus grand marché d’Afrique, il regroupe la vente aux grossistes et aux particuliers. Sans guide il est difficile de trouver quelque chose, c’est un vrai labyrinthe qui grouille d’activités. Nous avons nos 2 gardes du corps pour l’occasion, Haimanote et sa cousine Anna. Attention à vos affaires et aux pickpockets, nous sommes prévenus.
 
Les photos parlent d’elles-mêmes de ce joyeux bazar, et heureusement nos guides nous amènent directement acheter les épices ou l’encens traditionnel. Nous slalomons entre les étals, les livreurs, les camions, bref il faut toujours
rester vigilent et aussi éviter les ânes qui se faufilent en courant entre les voitures. La pause déjeuner au 4ème étage sans ascenseur (qui nous rappelle que nous sommes à 2500m d’altitude, le souffle un peu court) est une nouvelle expérience locale. Déjeuner à la main, partage du plat et un délicieux shiro (pois-chiche) végétarien et à la viande.
 
Ah j’oubliais avant nous sommes passés à l’ambassade de France pour nous enregistrer et vérifier les recommandations. On nous dit « éviter le sud, et éviter les transports routiers, prenez plutôt l’avion ». Okay, nous avions justement prévu de commencer par descendre à Arba Minch dans le sud par le bus !!!!! C’est pourquoi nous achetons des billets de bus pour le lendemain, nous tenons seulement compte de la recommandation « ou prenez une compagnie Oromo, peut-être que le bus ne sera pas arrêté ! » et c’est avec Zemen bus que nous partons le lendemain dès 5h du matin. Vive l’aventure …..
1 Commentaire
Vote moyen: 115.0/5

Lefèvre
2019-11-19 14:32:18
C'est typique mais on broie souvent du noir. Bisous.



 
Écoute avant de parler, mâche avant d'avaler.   Proverbe Ethiopien
@copyright noscapsaventures All rights reserved 2019/2020
Retourner au contenu | Retourner au menu