noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > ASIE > Indonésie 2013

Amed
Côte Est de Bali


Nous avons gardé notre scooter d'Ubud pour nous rendre sur la côte Est. En 3h30 de route et une agréable pause Breakfast (gastronomique !) nous sommes arrivés exactement à Jemeluk, à quelques kilomètres de Amed direction Nord.

Chaque petit village de la côte a son lot d'hébergements du plus chic au plus modeste, ses warung, son centre de plongée et parfois même quelques boutiques (mais elles sont très rares). Le tourisme ne bat pas encore son plein mais ça construit à tour de bras, le paysage risque de vite changer. Ici les plages sont de



sable noir ou de galets noirs, car nous sommes juste au pied du volcan Agung, dont la dernière irruption date de 1963, ce n'est pas si vieux.
On est loin des plages de sables blancs et de la frénésie de Kuta.

La météo n'étant pas des plus favorables, le programme des journées est fixé en fonction : snorkelling le matin, et repos l'après-midi.
Jemeluk possède un très beau spot, ce qui nous a permis d'en profiter dés notre arrivée. A peine la tête dans l'eau, les premières étoiles de mer bleues et de petits poissons de la même couleur intense apparaissent. Suivent toute la collection habituelle de poissons tropicaux que vous pourrez voir dans l'album photos.

Le deuxième jour, nous avons tenté le spot de Lipah mais la mer était trop brassée, nous n'avions aucune visibilité, c'était même super angoissant comme sensation étant donné que le sable est



noir. Nous sommes vite repartis jusqu'au spot de l'épave japonaise Shipwreck à Selang. Je ne pensais pas qu'un jour je pourrais voir une épave simplement en snorkelling, c'est génial ! A seulement 5m de fond, le décor est planté : les gorgones, les poissons de toutes les couleurs, des coraux mous, des bénitiers et même des "plantes" non identifiées vivent leur vie comme à 20m de fond. L'eau est chaude et claire, nous pourrions y rester des heures, enfin jusqu'au moment où l'appareil photo clignote "plus de batterie" ! zut
Ensuite l'après midi s'écoule entre bons repas, sieste dans le hamac, massage, ordi et internet. Houlà-là, nous sommes débordés...


Il ne se passe pas grand chose depuis 2 jours. La météo empire et malgré tout notre optimime, il faut se rendre à l'évidence, la saison des pluies a vraiment commencée. Adieu piscine bronzette sur les transats et baignades dans l'aquarium géant.
Normalement d'après les locaux et des touristes français qui reviennent ici chaque année, il n'a jamais fait un temps aussi pourri, la pluie commence seulement en décembre. Sachant que Amed est la région la plus sèche et aride de Bali, nous ne voyons pas ou nous pourrions aller pour trouver le soleil.
La décision est prise, nous quittons plus tôt que prévu ce si beau site pour retourner à Ubud.


@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu