noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > AMERIQUE > Chili 2015 > Le centre

CHILI

________________________________

Santiago


Benvenudo à Santiago du Chili !

Pas de grandes aventures à raconter dans la capitale qui est surtout une grosse ville. Peut-être que la plus "grande émotion" fut de retrouver la foule après le désert, et l'agitation urbaine dont nous n'étions plus habitués. Nous aurions pu aussi être attaqué par des voleurs dans la nouvelle jungle citadine chilienne, mais non. 
Je vous dis ça parce qu'encore une fois des personnes de l'ancienne génération nous avertissent de faire attention à nos affaires. C'est la psychose, il suffit d'un fait divers et l'histoire est montrée en boucle à la TV. Ils découvrent la délinquance qui n'existait pas sous Pinochet, et certains anciens semblent  regretter ce temps là. 

Alors tout en restant prudent, on peut dire que c’est une ville plutôt agréable, bien entretenue avec des jardins, des parcs, et beaucoup de carabineros qui surveillent les rues !  Selon les quartiers on passe le long des bâtiments de fin XIXe, début XXe comme sur la plaza de armas, à des gros blocs staliniens, à des quartiers de building en verre, ou encore à des ruelles avec des constructions moins hautes (Bellavista, Brasil, Lastarria) ou il reste qq maisons coloniales. Nous avons fait des balades agréables dans les rues, certaines piétonnes, et même pris le métro pour nos visites. Nous avons eu la chance de retrouver Stephan (rencontré à Pan de Azucar une semaine avant) et Alix qui habitent tous deux à Santiago pour nous guider.

Le musée de l’art précolombien nous a scotché, tout comme la vue depuis les collines Santa Lucia et San Cristobal. Malheureusement la visibilité n’était pas très nette sur la cordillère des Andes enneigées qui pourtant semble toute proche et domine la ville.

Un matin, nous avons fait le marché Central puis le moins touristique marché Vega. Les fruits sont un régal. Il y a de petits resto sur place ou nous avons enfin pu gouter aux spécialités du pays comme le pastel de choclo (à base de maïs) et l’incontournable céviche (poisson cru cuit par le citron). Sinon les chiliens mangent des plats bien lourds et extrêmement copieux avec des frites et du fromage en quantité. Bonjour le régime !
Enfin, notre place préférée reste « la plaza de armas » sur laquelle notre auberge de jeunesse (ne riez pas ! Nous sommes assez jeunes pour y aller) a une vue imprenable. Heureusement c'est un ancien bâtiment solide. La dernière nuit, vers 4h du mat. il a été secoué par un tremblement de terre (6,8 sur l'échelle de Richter) suivi par 2 répliques. Nous sentions notre lit se balancer d'avant en arrière. Nous retenions notre souffle tant que ce n'était pas terminé en se demandant s'il fallait sortir en courant ou pas.

Nous avons eu la surprise de voir qu'il y a beaucoup de petits métiers disparus chez nous qui font travailler les chiliens : cireur de chaussures dans la rue, pompiste qui fait le plein, ou encore dans notre immeuble qui était équipé d'un vieil ascenseur Otis, un liftier appuie sur les boutons d'étages, ferme et ouvre la porte en bois pliante et la grille en accordéon. Voyage dans le temps ! 

Bon après 3 nuits de repos dans la capitale, il est temps de reprendre la route. Bus de nuit pour Pucon à 21:45. Hasta luego !

Retour menu











ECRIT PAR  SANDRINE
NOVEMBRE  2015

BlogNoscaps: Laissez vos commentaires
2 Commentaires

elbe
2015-11-13 10:11:24
surprise vidéo : super et " vamos à bailar " cela donne envie de danser.
elbe
2015-11-08 08:54:05
les marchés sont un régal pour les yeux !!envie de tous ces fruits rouges.
@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu