noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > ASIE > Laos 2012

Thaïlande
Samedi 27 octobre 2012

Nous avons posé nos sacs dans une sympathique petite guesthouse avec piscine "Chian House". Elle est au calme, un peu éloignée de l'effervescence du centre, exactement ce qu'il nous faut pour décompresser de la saison et DORMIR !

Notre hôtesse veut absolument nous vendre un trekking à la journée, elle ne comprend pas que nous souhaitons juste rester à rien faire pour l'instant ...

Samedi Soir, c'est la "fièvre jaune" (humour !) dans le centre ville, une place se transforme en une immense cantine du style la place Djema el Fna, avec des tables pour s'installer et une multitude de petites échoppes ambulantes proposent des spécialités culinaires locales.

On fait le tour des stands, certains très colorés, les odeurs se mélangent parfois aigres, parfois beaucoup + appétissantes, le sucré côtoie le salé, le frit succède au grillé, soupe, porc entier en crapotine, sushis,  poissons entiers, calamars grillés, gâteaux à la crème ou à la noix de coco, brochettes de saucisses.

Nous nous installons avec nos petites assiettes en polystyrène remplies de salade de mangues vertes et de noodle grillé à la même table qu'un couple mixte Thai/Suédois. Luc fait soft pour l'instant, mais nous aurions pu aussi prendre qq vers de bambou bien gras ou des grillons grillés.

Sur une estrade face aux tables un petit groupe joue la musique et les Thai dansent en rond autour d'une piste. Des jeunes filles en jupe plissée courte jaune fluo servent de modèle pour les pas, et comme une immense farandole tout le monde danse d'un même pas. Le tout Thai est de sortie, les "falang" aussi !


Chiang Rai
Au nord de la Thailande, le carrefour du mythique triangle d'Or, à deux pas du Laos


" Apéro
criquet"

Passage de la frontière
Thaïlande - Laos

Mardi 30 octobre 2012

6h55, nos sacs sont posés au sol dans le hall de la guesthouse, nous finissons notre petit déjeuner en attendant le taxi direction la gare routière de Chiang Rai. Notre bus, plutôt un tas de ferraille de petite taille fait vite le plein, femmes, enfants, travailleurs, un bonze, une douzaine de personnes au total alors nous nous serrons sur une petite banquette dimension aux proportions thai.

Porte ouverte en guise de clim, le chauffeur nous guide pendant 2h30 vers les montagnes du «Lao» comme ils disent.

A peine arrivé à  Chian Kong, le chauffeur s’arrête sur le bord de la route et nous fait rapidement descendre, on se sent un peu «largués» sans ménagement, alors qu’on s’attendait à arriver tranquillement dans une gare routière. Bref, pas le temps de dire ouf, un tuk tuk nous propose de regagner l’embarcadère et s’accommode très bien de notre demande «une banque svp» Entre nous, nous avons besoin de $ pour payer le visa, nous n’avons pas pensé à faire le change avant, c’est possible en bath mais + cher. Alors on tente le coup de dernière minute ! 3 kms + loin il nous dépose devant un comptoir blanc délavé à ciel ouvert ou un jeune thaï fait mine de tenir un bureau officiel de change. Il nous propose un très bon taux, et il nous aide à


remplir les formalités de visa en contre parti d’une commission prise sur le change de  quelques € en Dollars US, restant intéressant pour notre bourse. On se laisse guider, en espérant qu’il n’y a pas d’arnaque au bout …


Les papiers remplis, les sacs chargés sur le dos, on suit la pente qui nous amène vers le Mékong.



A l’entrée d’un petit bureau nous ajoutons un tampon thaïlandais à notre passeport, et prenons place sur une des barques à moteur qui ne cessent de faire l’aller retour entre les 2 frontières. Il est environ 10h du mat, on a l’impression que la chaleur est déjà à son maximum !

De l’autre coté, le «Office visa» nous valide sans réticence un visa d’1 mois en échange de  30 dollars US. Et voilà c’est fait nous sommes au Laos jusqu’au 28  novembre !
 

Une voix, au son d’un porte-voix, couvre par moment une musique sans limite de décibel !
Une compétition officielle d’aviron très colorée, monopolisant la TV et toute l’attention des Laotiens se déroule sous nos yeux, nous restons la devant l‘embarcadère à admirer ce spectacle sur ce fleuve mythique.


@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu