noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > ASIE > Indonésie 2013

Volcan Batur
Lever de soleil et bain purifiant


A l’angle de Kajeng et Raya Ubud, nous apercevons les phares d’une voiture qui vient vers nous. Le mini van de Dolit s’arrête devant nous. Il est 2h40 du matin.

On s’est levé avant le chant du coq (et dieu sait qu’il y a beaucoup de coqs ici qui commencent à se faire écho avant le lever du jour !) pour faire l’ascension du volcan Batur 1700m d’altitude. Un dénivelé d’environ 700m  à avaler en 2h pour assister au lever du soleil depuis son sommet.
L’objectif est posé et nous sommes motivés tous les 4, Yan et Evelyne font partis de l’expédition. On rencontre notre guide sur le parking, il nous fournit des lampes torches, et c’est parti dans la nuit noire, on monte dans l’inconnu total. L’avantage c’est qu’il fait presque froid, et qu’en montant à l’aveugle la cote semble plus douce … enfin ce n’est qu’illusion.
Après une marche lente mais régulière, nous atteignons le premier point de vue au lever du jour. C’est prometteur, le ciel est dégagé et une mer de nuages recouvre la plaine. Mais il faut encore monter, c’est la dernière partie la plus raide, et la plus usante pour les jambes, le sable mou glisse sous les pieds.
Mais la récompense est à la hauteur de l’effort ! La vue à 360° vaut son pesant d’or. On peut
admirer les contours de la toute



première caldera. L’autre volcan, le mont Agung (3142m) est juste en face de nous, plus loin nous pouvons voir, la mer, la côte Est, et plus loin encore on devine l’île de Lombok.
Notre guide super sympa nous propose de prolonger la balade en faisant le tour du cratère et redescendre par un autre chemin, soit 2h de marche. Nous sommes ravis de pouvoir prolonger ce moment magique. Nous n’avons plus vraiment l’impression d’être à Bali, le paysage dénué de tout exotisme nous rappelle la montagne. Aux détails prêts que nous n’avions encore jamais vu de la vapeur d’eau brulante sortir par des ouvertures dans le sol, ou trouvé du sable chaud en grattant quelques centimètres la surface du sol, ou entendu crépiter les pierres chaudes lorsqu’on les colle à nos oreilles.
Quand nous retrouvons notre voiture, la journée commence à peine pour la plupart, il est 8h du mat, alors que nous avons déjà l’impression d’avoir vécu une journée extraordinaire.

Il restait à nous purifier. Nous nous arrêtons à la source sacrée de Tirta Empul. Nous avons la chance qu’il y ait peu de monde. Nous pouvons nous couvrir du sarong et faire toute la cérémonie de purification en nous baignant dans l’eau claire (et froide) alimentée par d’une douzaine de fontaines, chacune nous soignant des maux soit de tête, de dos, d’estomac, etc ….A chaque fontaine, il faut s’asperger 3 fois le visage, puis boire 3 fois, puis mettre la tête directement sous son eau purificatrice. Ensuite une petite prière de remerciement au dieu s’impose. Ha j’oubliais, bien évidemment au début, il a fallu acheter des offrandes avec un bâton d’encens que nous avons déposé à la première fontaine.

@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu