noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > AMERIQUE > New York 2014

Ha ! Voilà enfin la journée consacrée aux mystères de la fameuse statue de la Liberté "la liberté éclairant le monde".
Nous ne nous sommes pas précipités sur ce symbole de New York comme pour en avoir encore une meilleure saveur.

Le ciel est bleu sans nuage, le soleil brille, ce qui donne une couleur particulièrement photogénique. En revanche il est tout de même annoncé une température de 6°F, ce qui fait chez nous un modeste -14,4°C, mais bien plus bas en ressenti. Vous ne nous croyez pas ? Alors pourquoi toute cette glace dans le port de NY ? Depuis le ferry qui nous amène sur l'ile de miss Liberté, la vue du port glacé tel une banquise pendant la fonte des neiges avec les gratte-ciel en arrière plan, est tout à fait stupéfiante.
La statue a son piédestal dans la neige, c'est drôle comme les perspectives peuvent donner des proportions différentes. Elle semble si petite de loin et si petite à côté des buildings. D'un coup, depuis son ile elle semble si grande.
Dans le socle, nous faisons le tour du musée, tu as vu la taille de son pied ! Et regarde sa tête c'est vraiment le portrait de la mère de Bartholdi.
Dans l'audio-guide (en français) une voix neutre explique que sous la dictature de Napoléon III (tiens on ne nous raconte pas l'Histoire de la même façon dans nos écoles) en guise de rébellion, Edouard Laboulaye professeur au collège de France, monte le projet de faire cadeau de la statue au nouveau monde symbole de liberté dont les français sont privés. Et comme pour défier Napoléon, elle fait face à l'Europe. Le musée est très intéressant, surtout prenez bien votre pass sur
internet pour y accéder (et accéder au même coup à la couronne) car ce serait vraiment dommage de le rater. C'est ce qui a failli nous arriver. Nous n'avions pas fait la demande du pass alors normalement interdiction d'entrée même dans le socle de la statue.

Nous étions condamnés à en faire seulement le tour.... Sans grand intérêt. Finalement à force d'insister auprès des agents à l'entrée,


Statue de la Liberté
La french touch   

comme il y avait peu de monde, l'une d'elle a eu la gentillesse de nous laisser entrer. Merci madame.
Après le musée, il y avait un deuxième point de contrôle pour monter au sommet. Nous ne pensions pas que c'était indispensable alors non, ne soyez pas étonnés, nous ne sommes pas montés jusqu'au dessus de sa tête.


La visite se poursuit ensuite sur la deuxième ile du parcours du ferry, Ellis Island, le passage obligé pour les immigrants. 40% de la population américaine actuelle a un ancêtre qui est passé par là !
C’est énorme. Est-ce que Luc retrouvera les traces de son "arrière" oncle d'Amérique ? Une banque de données est a disposition pour faire des recherches, toutes les arrivées sont enregistrées. Avec un nom, un prénom, une date approximative, un métier, le nom d'une personne qui l'accompagne, la ville d'origine vous pourrez peut-être retrouver le dossier de votre cousin d'Amérique ... De notre côté les recherches sont en cours.

Je (Sandrine) ne peux pas m'empêcher de penser à tous ces italiens qui ont quitté leur pays et qui ont fait leurs premiers pas ici. J'aurais aimé plus d'informations à ce sujet dans le musée. Un peu déçue.



N'oubliez pas votre PASS pour accéder à la  statue et son musée

@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu