noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > ASIE > Birmanie 2015

Le viaduc de Gokteik
Le train de la peur !


A 10h à la gare de Kyaukme, un homme fait sonner une grosse cloche dans un son métallique pour annoncer l'ouverture du guichet.

Départ à 11h25, pour tout dire ce devait être un petit trajet tranquille, une promenade en train pittoresque le long de beaux paysages et en point d'orgue, la traversée de l'impressionnant viaduc de Gokteik.

Nous avons pris la Upper classe, avec sièges rembourrés, sinon ce sont carrément des sièges en bois. Alors que le train avance assez lentement, les wagons sautillent de gauche à droite et de haut en bas. En classe éco, ce serait vraiment trop dur pour nos fesses.
Nous déjeunons notre take away et nous complétons par des grandes plaques de chips vendues à travers la fenêtre par des femmes au panier sur la tête dans les gares de passage.
2h30 plus tard, arrive enfin, le moment tant attendu du viaduc. Le train s'avance très lentement, on dirait qu'il teste de la pointe du pied chaque rail ! C'est vraiment impressionnant, il traverse le pont dans des bruits de grincements et de craquements pas toujours rassurants. Les 270m de vide sous nos roues donnent le vertige. La vue et la grandeur de l'ouvrage laisse quand même tout le monde admiratif. C'est vraiment un grand moment, le sentiment de vivre quelque chose d'extraordinaire.

Il ne reste plus qu'à rejoindre la gare de Pyin U Lwin au milieu de paysage de rizières et de champs de terre rouge cultivés. D'un coup le train s'arrête brutalement. On se penche vite par la fenêtre pour savoir ce qui se passe, un nuage de fumée  blanche s'échappe du dernier wagon ... mauvais signe. Le constat est sans appel, le dernier wagon passagers a déraillé, et ses roues ont trainé sur plusieurs mètres en explosant traverses en bois et balafrant celles en béton.
Les agents du train semblent avoir la situation en main, ils sortent d'énormes vérins et s'activent pour soulever le wagon et le remettre sur les rails ! Chez nous, nous aurions fait appel à un bus pour acheminer les passagers et à des machines de remorquages. L'opération a bien pris 1h, pendant ce temps là, le soleil décline. Nous devions arriver en gare vers 16h05 puis prendre un pick-up pour Mandalay ou nous étions à notre hôtel avant la nuit ... Désormais, le programme et le timing sont plus que incertains. Nous nous en remettons au destin, de toute façon il n'y a pas grand chose d'autre à faire.
Le train a bien repris son itinéraire mais au ralenti car les roues du dernier wagon ne sont plus vraiment rondes et il ne faudrait pas qu'il déraille une seconde fois. Il fait nuit et les minutes s'égrainent lentement. C'est un soulagement quand on voit écrit le nom de notre gare finale ! Il est 19h passé. A 19h30 le pick-up démarre en trombe, le chauffeur est pressé d'arriver à Mandalay, lui aussi, il a du attendre notre train. Nous sommes encore ballotés en tout sens, cette fois très inconfortablement installés sur des bancs de bois. Quelle journée !!
Heureusement tout se termine bien, arrivés à Mandalay à 21h30, rapide diner, douche et enfin au lit, sains et saufs.


Voir l'album photos

Ci-dessous la vidéo du Viaduc de Gokteik ...

S

S

@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu