noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > ASIE > Laos 2012


Luang Prabang
La cité des bonzes

Petite ville paisible, faites d’anciennes maisons coloniales de l’Indochine française et d’une seule rue principale très animée, Luang Prabang vit au rythme de ses multiples temples et des touristes. Comme une petite ville italienne que je connais bien, elle finit en pointe à la jonction de l’immense Mékong et de la belle rivière Nam Khan.


Nous avons trouvé une petite guesthouse proche du marché de nuit, dans un coin tranquille, et nous nous sentons chez nous

dans notre chambre toute en bois.
Notre rythme est tout dans la décontraction contrairement aux groupes de touristes qui enchainent les visites de temples et de musées. A noter une bonne adresse à l'ombre au bord de la Nam Khan, le restaurant "couleur café" où nous avons découvert les bambous farcis et une excellente cassolette.


Après un tour de repérage dans la ville nous préférons louer une motobike pour sortir et faire nos propres visites avec nos nouveaux amis d’Orcière Marie Claire et Esteban :


Nous prenons tout d’abord la direction du Nord sur 30km pour voir les grottes de Pak Ou et ses milliers de Boudha, ce lieu est rempli de spiritualité si vous arrivez de bonne heure comme nous l’avons fait, après c’est le défilé.



Puis nous avons pris plein Sud, retraversé Luang Prapang et fait encore 30km pour nous rafraichir dans les cascades de Tat Kuang  Si. La route est très belle en moto, c’était déjà un régal. Sur place à l’entrée, on empreinte un chemin d’où l’on peut observer des ours sauvés de maltraitance dans de grands enclos. Les cascades sont une merveille, l’eau est couleur turquoise avec une multitude de bassins, la baignade fut un vrai plaisir. Nous avons vraiment passé un moment délicieux.
Sur le chemin du retour, ce ne fut pas la même, un orage a éclaté ! Nous étions mouillés jusqu’aux os, il a même fallu s’arrêter pour attendre une accalmie ; moment idéal pour observer les enfants s’amusant et courant de joie, tout nus, sous la pluie. Une vraie fête.

Cours de cuisine
chez Tamarind

Une autre activité nous tenait à cœur, prendre un cours de cuisine Laotienne  dans
une grande maison réputée.

Et bien, c’est chose faite ! La journée fut magique, nous avons découvert des gouts, des herbes aromatiques et des techniques culinaires très intéressantes.
Bientôt sur notre table vous trouverez un laab de bœuf, une papillote de poisson en feuille de bananier accompagné de sauce piquante et du traditionnel riz gluant.

A la fin, nous avons tous mangé nos préparations, on s’est régalé.


Luang Prabang
au rythme des gongs



Luang Prabang est la ville des temples, du bouddhisme où l’on trouve la plus grande concentration de bonzes qu’ils soient novices ou confirmés. Alors la visite des temples est incontournable. Nous en avons vu une bonne dizaine éparpillés dans la ville mais le plus fantastique reste le Vat Xieng Thong, avec de magnifiques couleurs et des décorations aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur des «haw» (chapelles).



Une bonne journée pieuse commence au lever du soleil pour aller voir la «cérémonie» des offrandes :  les habitants attendent dans la rue le passage des bonzes pour leurs donner à manger, en général une boulette de riz gluant. Ainsi tous les bonzes défilent dans la rue, alors que les gongs résonnent.


...et à notre propre rythme


Il faut savoir qu'au Laos nous sommes en hiver, les laotiens portent des jeans et des vestes, alors que nous souffrons de la chaleur en pantalon court et T-shirt. La meilleure façon pour trouver un peu de fraicheur est de rester sur les terrasses au bord du Mékong ou de la Nam Khan sous les palmiers et les arbres avec un bon milk shake.

Les journées s’écoulent entre visites et farniente à l’ombre, au petit déj nous prenons une soupe de nouilles de riz comme les laotiens dans la rue pour se donner de l’énergie.



Le soir, la rue principale s’anime avec le night market et en général nous dinons dans la petite rue étroite des buffets, spécialités locales, viandes ou poissons grillés, l’assiette étant à 1€, c’est cheap, cheap !!!




Pour changer un peu de cadre, nous avons traversé le Mékong sur une barge pour faire le tour de petits villages sans voitures (qui fait un excellent poisson au barbecue). Au sommet de l’un d’eux, une vue imprenable sur toute la ville de Luang Prabang, c’est la récompense pour avoir gravi toutes ses marches sous le soleil.

ASTUCE !
Barge du Mékong


Un bon moyen pour traverser le mékong, beaucoup moins cher que les propositions des laotiens avec pirogue ... ne vous faites pas avoir !


Mais jusqu’où nous mènera le Lonely Planet  ?
Tout le long de notre voyage, nous nous sommes souvent questionnés sur la provenance de la jaquette de notre guide le Lonely Planet. Quelle était l'inspiration de cette couleur rosée ? Pourquoi tout ce faste dans un pays pourtant si simple ???

Enfin, nous avions notre réponse lors de la visite du temple de Vat Xieng Thong



@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu