noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > AMERIQUE > Chili 2015 > La patagonie

CHILI

________________________________

Torres del Paine
Parque Nacional

CHILI

________________________________

Puerto Natales


 
 
 
 
 
 
Comme son nom l’indique, cette petite ville est un port, je dirais même un petit port. Les habitations sont plutôt sommaires, en bois, ou recouvertes de tôle, un peu faites de bric et de broc mais rangées le long des larges trottoirs de part et d'autre de grandes avenues souvent à sens unique. L’ambiance est encore à l’heure des premiers pionniers qui s’installèrent sur ces terres immenses. Car encore aujourd’hui dès que l’on sort de la ville, il n’y a que des kms de terrains battus par les vents, ou les arbres meurent laissant leurs troncs blanchir aux intempéries. Les troupeaux de moutons et de vaches semblent les seuls à ignorer les bourrasques, ils continuent inlassablement à brouter du lever au coucher de soleil, sachant qu’il se couche à 22 :30, les journées sont longues.

 
La recherche de notre habitation a été aussi très longue. Toutes les bonnes adresses affichent déjà complet, nous finissons chez « Marie-José » que nous déconseillons à tout le monde. Enfin c’est seulement pour une nuit alors il faut bien se faire une raison et plutôt se concentrer sur l’organisation de la suite du programme.
 
C’est reparti pour des journées de randonnées en montagne dans le très célèbre parc Torres del Paine. La plupart des voyageurs s’attaquent au parcours dénommé le W, qui se fait en 3 ou 4 jours. En raison d’une météo très incertaine et puis déjà éprouvés par la rando de El Chalten précédemment, nous nous faisons un parcours à la Carte, ce sera le « V » de Sandrine et Luc !!! Nous partons encore avec la tente, la nourriture, le réchaud et tout le toutim, mais nous ferons seulement les 2 extrémités du W tout en laissant à chaque fois la tente au point de départ pour faire des aller-retour avec un sac à dos léger.

Retour menu











ECRIT PAR  SANDRINE
DECEMBRE  2015

CHILI

________________________________

Rando dans le parc
Torres del Paine


 
 
 
 
 
 
Jour 1 et 2 :
C’est la journée parfaite (ensoleillée et presque sans vent) pour faire la première branche et la plus célèbre rando de tout le parc. Après avoir planté notre belle tente orange dans le camping Las Torres, c’est parti à midi pile pour une ascension de 4h30 jusqu’aux fameuses tours « Torres del Paine ». Sachant qu’il faut faire l’aller-retour dans la journée, il me semblait complètement fou de partir si tard pour avaler 9h de marche. Mais comme nous le rappelle gentiment les chiliens, nous avons le temps, nous pouvons marcher jusqu’à 22h, avant le coucher de soleil !!!! Ce n’est pas faux. Mais j’espère quand même arriver bien avant.

 
C’est donc super motivés que nous attaquons le chemin qui grimpe déjà fort. On voit tous ces jeunes chargés comme des mulets, écrasés sous leur sac à dos, et on « se félicite » de notre choix de marcher léger. La dernière heure de montée est   beaucoup plus dure aux milieux des rochers mais la récompense est au bout. On mettra 4h pour atteindre le sommet. Trop fiers de nous ! Les tours sont tout simplement splendides, à leurs pieds un beau lac bleu. Nous avons même le luxe de nous attarder, le spectacle est si beau et il fait si chaud. Il y a même des brésiliens « complètement loco » qui se baignent. C’est vrai que c’est tentant mais l’eau ne doit avoir que qq degrés.
Le retour offre un autre panorama tout aussi incroyable mais la dernière heure semble interminable. Personnellement je m’écroule de fatigue sur mon matelas gonflable. 8h de marche au total

jour 3 et 4 :
 
Après un rapide retour à la ville de Puerto Natales, nous repartons le jour 3 dans l’après-midi pour rejoindre l’autre extrémité du parc.

La route en bus est toujours aussi belle et captivante. On croise un immense troupeau de vaches en transhumances guidé par les guachos à cheval et des meutes de chiens. Ils prennent toute la chaussée, il ne reste plus qu’à attendre que ça passe pour notre plus grand plaisir. A l’entrée du parc, c’est un festival de guanacos et de nandous comme lors de notre premier passage. On peut dire que le programme de protection a parfaitement bien fonctionné, il y a même des pumas dans le parc. Nous n’avons pas vu le gros chat, mais nous avons des témoins qui l’ont filmé, Noémie et Thésée voici le Pumas

 
L’accès au campement « Grand Paine » se fait après 30mn de catamaran sur le lac Péhoé. De là, la vue sur les montagnes de la vallée Francès est imprenable et spectaculaire. C’est aussi un des plus beaux paysages du parc à notre avis. Nous ne regrettons pas d’avoir fait ce choix.
Ce soir là, le vent souffle de tous les diables, certains ont beaucoup de mal à planter leur tente. Je pense à ces pauvres petites californiennes, 20 ans à peine, qui le font certainement pour la première fois de leur vie. Après les avoir laissées batailler un bon moment, accrochées à leur tente volant dans les airs, nous allons à leur secours. Heureusement le campement à une grande salle hors-sac pour cuisiner et diner à l’abri. Comment sera la journée suivante ??

 
Heureusement le vent souffle moins fort, nous partons de nouveau le sac léger à la rencontre du glacier Grey et de ses icebergs. La rando semble facile au début, on gambade au milieu des lapins, enfin des lièvres !!! On se croirait dans « Alice au pays des merveilles », ils n’ont même pas peur de nous. Malheureusement tout une partie de la vallée a été brulée par un incendie en 2012 et on en voit encore tous les arbres morts sur notre chemin. La nature reprend ses droits et comme nous sommes au printemps, les fleurs donnent de la  couleur au paysage. Enfin au sommet, la vue sur le lac et le glacier nous encourage. Il ne reste plus qu’à descendre jusqu’à lui …. Et ensuite à tout remonter pour le retour !! (grrrr)
Rando annoncée de 3h30 aller donc 7h aller-retour. Nous mettrons bien tout ce temps. Y aurait-il une baisse de régime ?? C’est vrai que nous avons fait quand même beaucoup de km à pieds, ça use, ça use !

C'est une nouvelle fois en bus que nous quittons notre pied à terre pour la ville de Punta Arenas à seulement 3h de route. Finalement la petite ville de Puerto Natales nous semble bien sympathique, et nous regrettons presque de la quitter si vite. Nous quittons également notre gentil hôte Miguel Angel. Sa nouvelle maison a encore besoin de nombreux travaux, mais l'accueil et son bon petit déjeuner font oublier la simplicité de son installation. Enfin, il a quand même fallu lui dire avant de partir qu'il avait branché la chasse d'eau sur l'eau chaude, le réservoir était brulant !!

Adios ! De nouveaux horizons nous attendent...


BlogNoscaps: Laissez vos commentaires
7 Commentaires

Sandrine
2016-06-05 19:46:50
Il te pousse des ailes dans un tel cadre. Nous ne nous sommes jamais sentis autant en forme ! Nous avons découvert des capacités cachées, enfin surtout moi. L'Homme est issu de la nature, le retour aux sources nous a rechargé les batteries à bloc. Il est là le secret.
Marieke (les 3 M)
2016-06-01 15:27:32
Cette région me fascine, et vous encore plus. Quel courage de se lancer à l'assaut de ces montagnes, mais j'imagine que ces paysages sublimes et comme hors du temps sont une réelle motivation !
Sandrine et Luc
2015-12-12 23:19:02
La suite arrive bientôt ! Ne la ratez pas, encore plein de nouvelles aventures, des animaux et des paysages incroyables. Toujours plus au sud jusqu'au bout du monde
Sandrine et Luc
2015-12-12 23:14:21
@ Jocelyne et Marc C'est vrai que nous avons bien marché. Il faudrait maintenant garder le rythme en France, ça risque d'être plus difficile. On attend des propositions de rando !!!
Marc et Jocelyne
2015-12-12 17:25:08
Vous êtes de vrais montagnards maintenant!
Après cette fabuleuse expérience , ce sera encore plus dur de vous suivre , vous allez devenir des aventuriers de l'extrême...en tous cas bravo pour tout ce que vous vivez et ce que vous nous faites partager...
bisous et à bientôt pour la suite...
Sandrine
2015-12-10 02:38:29
Pureté est un joli mot que j'associe effectivement au décor qui nous entoure. Les muscles se raffermissent mais on mange aussi beaucoup. Ça ne change pas vraiment le physique au final. L'important c'est de se faire plaisir et nous ne faisons que ça ;-). Gros bisous
Thebunet
2015-12-08 15:18:15
Encore de magnifiques paysages. Tout semble si pur.
Les "grimpettes" que vous vous tapez ne font que renforcer notre admiration! Quel courage. Sandrine tu vas avoir des mollets et des fessiers en béton! Pleins de bisous.
@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu