noscapsaventures.com

Aller au contenu

Menu principal :

Récits > AMERIQUE > Pérou - Bolivie 2016 > Bolivie 2016

BOLIVIE

________________________________

Lac Titicaca


Après le Pérou, le lac côté bolivien


 
 
Copacabana et isla del Sol : 3800 mètres
Sur les chemins incas

 
Voilà un passage de frontière comme on les aime. Notre collectivo a longé le lac Titicaca pendant 2h jusqu'au dernier village péruvien. On aurait pu enchainer avec un triporteur pour 3 malheureux soles mais nous avons préféré continuer à pieds dans l'espoir de changer de la monnaie en bolivianos. Bon 2km à pieds ça use les souliers mais ça n'a pas été un effort vain. Le hasard a fait que nous avons croisé un espagnol qui souhaitait échanger ses bolivianos contre des soles. C'est facile c'est 2 bolivianos pour 1 sole. La transaction est vite faite sur le bord de la route. Il reste 500m de côte avant les postes de contrôle. Il ne faut surtout pas oublier de passer au contrôle de l'émigration péruvien dans le bâtiment à gauche pour déclarer notre sortie puis faire tamponner notre entrée en Bolivie en déclarant le nombre de jours que nous restons. Car étrangement, il n'y a pas de barrière, personne t'arrête au passage, ce qui fait qu'on peut très facilement passer d'un côté à l'autre en toute illégalité (et c'est au passage de frontière suivant qui les problèmes commencent !)
 
On saute dans un collectivo qui se remplit très vite. Les femmes portent des chapeaux melons au sommet de leur tête, à première vue, avec la monnaie c'est la seule différence marquante avec le Pérou. On arrive très vite à Copacabana au bord du lac Titicaca (à ne pas confondre avec le Brésil).

Isla del Sol
 
Après mainte hésitation sur le nombre de jours sur Isla del Sol, on choisit finalement de la parcourir en une journée, l'orage du soir ne présageant rien de bon.
 
Bateau 8:30 - Débarquement à 11h au nord de l'île. Il reste 5h pour la traverser jusqu'au sud par le chemin des crêtes, ancien chemin incas. Ça commence par 15 bolivianos pour atteindre le site du temple du soleil. En soit les ruines ont peu d'intérêt mais en revanche la vue est extraordinaire. Le bleu du lac contraste avec le blanc des roches de l'île. Le sentier continue sur la crête, il faut encore débourser 15 bolivianos, mais il est bien tracé. De chaque côté, on a une vue plongeante sur des petits ports, des plages de sable blanc où seulement vaches et mulets se promènent, des collines pelées et quelques eucalyptus (je rappelle que cet arbre confirme que nous sommes bien à + de 3000m d'altitude).
L'ile porte bien son nom, le soleil tape fort, on a intérêt à bien se protéger. Bref, c'est une splendide balade, très faisable à la journée surtout qu'une fois que le soleil commence à descendre, le froid vous gagne avec un petit air marin pénétrant, on ne voit pas vraiment l'intérêt de rester plus longtemps. De plus Yumani, le port du sud est devenu un gros village de hostal et de resto, il faut bien chercher sa véritable âme. Quand je pense qu'il y avait un poste de paiement pour pouvoir le traverser. 10 bolivianos de plus. On a refusé de payer comme des délinquants ! La préposée a bien essayé de nous suivre et d'insister mais finalement elle a abandonné. On a ensuite dévalé le long et irrégulier escalier incas jusqu'à notre bateau retour sans incident.

Conseil pour tout visiteur : faire la rando du Nord  au Sud, ça évitera de se casser les jambes en remontant l'interminable escalier incas du sud pour atteindre les logements et/ou le chemin des crêtes.  
 











ECRIT PAR  SANDRINE
NOVEMBRE 2016

BlogNoscaps: Laissez vos commentaires
1 Commentaire

THALER
2016-12-16 16:03:12
Oh allez, qq feuilles de coca et ça repart! Merci de ce partage, c'est splendide, surtout de St Ouen (93). Besos les avaneturiers!
@copyright noscapsaventures All rights reserved 2017
Retourner au contenu | Retourner au menu